Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 07:00

Lors de mon année en Slovaquie, j’ai plus ou moins tenté d’apprendre le slovaque. Disons que de temps en temps, je faisais l’effort de me rendre au cours, si je ne faisais pas la sieste, ou si mes compagnons ne dormaient pas de leur côté. Pour ma défense, j’ai été plutôt assidu aux premiers cours avant de perdre pied, la professeur n’étant pas des plus compétentes à enseigner sa langue maternelle (elle n’était pas formée à cela, et ça se sentait). Bref, je repartais de Slovaquie en sachant dire des trucs gentils aux filles et à commander en boîte de nuit. Le minimum vital.

 

Mon approche a été toute autre par rapport au polonais : j’ai vraiment décidé d’apprendre cette langue. Cela tombait bien, étant donné les grandes similarités avec le slovaque : je partais avec déjà de bonnes bases (pour me débrouiller dans les bars).

 

Le polonais est compliqué. Le polonais est imprononçable.

Le polonais n’a qu’une seule règle : il n’existe que des exceptions.

Avec ça en tête, si vous voulez apprendre cette langue, il n’y a qu’une seule chose à faire : PRENDRE DES COURS.

Ce que je n’ai évidemment pas fait.

C’est pourquoi je vais exposer un peu ici mes outils d’autodidactes qui n’ont pas trop mal marché.

 

P1170832.JPG

 

Mon premier manuel de polonais a été Le Polonais en 4 semaines. C’était le seul disponible à Empik ce jour-là, à côté de El Polaco en 4 semanas, Polish in 4 weeks, Polnisch In 4 Wochen et Польськa Mовa за 4 Tижні. Le même bouquin décliné dans tous les langues, ce qui n’est généralement pas bon signe. Déjà, le titre ment : même en 4 mois, c’est impossible de maitriser toutes les notions générales aborder dans le livre, tout d’abord parce que cela est fait de manière très artificielle. Comme cela s’adresse à tous les étrangers, il n’y a aucune approche différenciée selon que l’on soit français, espagnol, anglais, etc. La méthode n’est donc pas des meilleures. Ensuite, les explications ne sont pas des plus claires (probablement la faute à la traduction), mais cela donne de bonnes bases, avec beaucoup de vocabulaire, parfois pertinent mais souvent superflu. De même, il y a trop peu d’exercices à disposition.

 

P1170836.JPG

 

Justement, c’est à la recherche de challenge que je me suis procuré deux gros cahiers d’exercices spécialement conçus pour les étrangers, tout en polonais. Alors je ne possède que les niveaux A1 et A2 (Gramatyka ? Dlaczego nie !? et Gramatyka ? Ależ tak !), mais il existe également des cahiers pour les niveaux supérieurs.

C’est massif. Des centaines d’exercices, tout en polonais, aucun rappel grammatical, rien. Il faut bien évidemment un précis de grammaire avec soi si l’on veut comprendre rien que les consignes. Mais cela permet au moins de bien s’entrainer, il y en a bien plus qu’il n’en faut. Et le vocabulaire rentre très bien de cette manière.

 

Si l’on veut écouter et parler le polonais, l’on peut allumer son ordinateur et se procurer Rosetta Stone et ses trois niveaux de polonais (enfin uniquement si on est riche, parce que ça coûte bien cher). Pour avoir essayé, cela peut permettre d’améliorer sa prononciation si votre microphone marche bien et si le logiciel n’a pas décidé de vous embêter. Ensuite, étant donné que le logiciel ne fournit aucune explication de grammaire ou de conjugaison, il faut tout comprendre de soi-même : avec l’anglais, je comprends que cela soit possible, mais avec le polonais, c’est impossible. Autre grief : le logiciel vous prend pour un con, et si vous ne répondez pas parfaitement le mot voulu, vous aurez une faute, même si c’est un parfait synonyme, ou même si vous avez dit quelque chose d’encore mieux. Frustrant.

 

Enfin, un précis de grammaire en anglais est mis à disposition gratuitement, qui résume parfaitement toutes les subtilités de la langue polonaise. Alors c’est super dense, mais l’on s’y retrouve facilement lorsque l’on a un point à vérifier. A connaître par cœur.

http://www.skwierzyna.net/polishgrammar.pdf

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mijo 12/08/2013 14:59

''Le polonais est compliqué. Le polonais est imprononçable.
Le polonais n’a qu’une seule règle : il n’existe que des exceptions.''

J'ai adore ton commentaire, il m'a bien fait rigole. J'essaye d'apprendre le Slovaque vu que mon fiance est de la bas et que notre petit garçon va bientôt pouvoir se moquer de moi dans cette langue mais çà me semble pareil... Imprononçable ; )
A tu réussi a apprendre? Les déclinaisons me semblent impossible surtout que j' ai un niveau de cp quand il s agit de la grammaire française déjà...lol