Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 07:00

Alors que je vagabondais à Empik, en quête de cadeaux à ramener de Varsovie, je tombais nez-à-nez avec plusieurs rayons de tasses aux couleurs de divers livres (coucou le Petit Nicolas), séries, groupes de musiques. C’est la mode, vous le savez tous. Bref, j’aperçois une tasse blanche avec deux fripouilles dessinées, habillées aux couleurs de la Pologne. Leur nom ? Bolek i Lolek. Aucune idée de ce que c’est, mais ils sont mignons, aller hop, j’embarque.

 P1170840.JPG

Elle est pas belle ma tasse ?

 

Alors, qui, ici, connait Bolek et Lolek ? Pour avoir vu ces deux personnages de dessins animés, il faut avoir regardé FR3 en 1976 et en 1981. Ce n’est définitivement pas de ma génération, mais cela peut peut-être raviver quelques souvenirs parmi les Anciens qui me lisent.

 

Bolek i Lolek (pour Bolesław et Karol) a débuté à la télévision polonaise en 1963 et ne s’est arrêtée qu’en 1986 avec plus de 159 épisodes d’environ 9 minutes, au début muets pour la plupart, avant de mettre en scène des dialogues à partir des 80’s. Sans surprise, étant donné que ça reste un cartoon, les deux frères vivent de multiples aventures, la plupart du temps à l’extérieur de chez eux, avant de partir carrément à la découverte du monde entier.

 

Je ne suis pas un expert dans la culture jeunesse polonaise (à part qu’ils kiffent le Petit Nicolas, oui), mais je ne pense pas trop risquer de me tromper en affirmant que Bolek i Lolek fait partie de leurs séries préférées, et que l’on frôle là l’institution nationale. Ainsi, il existe des rues Bolek i Lolek à Dzienaków Leśny, Kwidzyn, Olsztyn, Ostrów Wielkopolski ou Zielona Góra. Sans compter un monument à Bielsko-Biała, où était produite la série.

 

Aller, regardons au moins un épisode !

(Comme je suis un idiot qui pense que "popularité = qualité", j'ai choisi l'épisode qui avait le plus de vues sur Youtube. Mais ça va, il est cool.)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires